Dossier pratique

Vélo, cyclisme, balade

COMMENT CHOISIR UN CASQUE ?

Vélo route

En ville comme à la campagne, le port du casque vélo s’avère indispensable pour la protection des cyclistes. Pédaleur urbain occasionnel ou sportif rural intensif, il protège vos têtes en cas de chute et de choc. Voici quelques indications pour choisir votre casque vélo.

La sécurité avant tout

Lorsque vous choisissez un casque à vélo, la sécurité prime avant tout.
N’oubliez jamais qu’à vélo, vous êtes vulnérable. Pour continuer à pédaler tout en prenant du plaisir, vous devez être protégé. Les casques vélo possèdent tous une protection contre les chocs. Cette sécurité (homologuée par le sigle de la CE) est garantie par un moulage unique, qui confère à cet accessoire légèreté et résistance.
Quand on est cycliste, l’important est aussi d’être vu par les autres usagers de la route. Les accessoires de visibilité d’un casque vélo sont donc primordiaux. À la nuit tombante ou au crépuscule du matin, des bandes réfléchissantes positionnées tout autour de votre casque et un éclairage LED à l’arrière permettent aux conducteurs de vous voir et d’adapter leur conduite à votre présence.

Les éléments fondamentaux pour choisir un casque

 Pour bien choisir votre casque, rappelez-vous de prêter attention aux caractéristiques suivantes :

1. Le confort :
Le casque doit vous permettre un ajustement parfait au périmètre de votre tête, grâce à une mousse intérieure et un périmètre crânien réglable. Pour un confort optimal, les meilleurs produits vont jusqu’à intégrer un processus de maintien occipital élastique.

2. Ventilation :
Les trous d’aération creusés à même la coque du casque permettent à votre tête de respirer et vous évitent d’être gêné par la chaleur ou d’éventuelles démangeaisons. Ici, pas de secret : plus le casque comporte d’aérations, plus vous serez à l’aise.

3. Légèreté :
On supporte mieux un casque léger dans la durée. En général, préférez un produit dont le poids ne dépasse pas 300 g, ainsi vous n’aurez pas de courbatures au niveau du cou et du haut du dos.

4. Protection contre les chocs :
Conçus dans un seul bloc, les casques offrent une excellente protection contre les chocs. Certains ont même une structure renforcée et une forme très couvrante sur l’arrière et les côtés de la tête pour une meilleure résistance.

Efficacité d'un casque de vélo

Pour savoir si un casque de vélo est efficace, il est important de vérifier s’il répond bien aux normes européennes, les normes les plus exigeantes actuellement au niveau mondial en termes de sécurité.
Les casques B’TWIN, quelque soit leur prix, subissent des tests normatifs et sont certifiés aux normes européennes.

Conseils de renouvellement du casque

Un casque de vélo ne dure pas à vie, il se renouvelle et ce dans plusieurs cas. En cas de chute ou de fissure, le casque de vélo perd de sa cohésion et donc de sa capacité à dissiper l’énergie du choc, il doit donc absolument être changé.
Suivant l’intensivité de son utilisation, il est recommandé de le changer tous les 3 à 5 ans. Il est également possible de vérifier si l’EPS (poylstyrène) n’a pas séché en enfonçant légèrement un doigt sur la matière: si elle est souple et marque facilement pas de souci, par contre si elle est dure et sèche, le casque doit être changé.

Conseils de stockage et entretien

Un casque est un produit de sécurité. Il protège la tête en absorbant les chocs. Pour maintenir ces propriétés absorbantes, il est important d’en prendre soin à commencer par le stockage. L’idéal est de stocker son casque dans un endroit où il ne risque pas de tomber. Il doit être bien calé et facilement préhensible. Le lieu de stockage doit également le préserver des variations de températures, de l’humidité et des UV (soleil).
Il faut donc éviter les lieux critiques tels que les cabanes de jardin ou les plages arrière de voitures. En termes d’entretien, un casque se lave avec une éponge douce et de l’eau savonneuse. Il ne faut surtout pas utiliser de détergents ou autres produits chimiques. Il doit être séché à l’air libre et essuyé avec un chiffon sans être exposé à une source de chaleur. Les mousses peuvent être lavées en machine à 30°C mais ne doivent pas être mises au sèche linge.

Source : http://www.btwin.com/blog/fr/conseils-et-services/